TAI avec madame B.

C'est est une dame âgée de 70ans qui arrive. Elle est douloureuse, repliée sur elle même, recroquevillée sur sa canne.
Elle vient suite à eu une altercation avec son fils, qui en est venu à la rudoyer verbalement et physiquement.
Elle est encore sous le choc même si cela s'est passé il y a deux mois.

Très vite elle revoit la scène de l'altercation.
La représentation est visuelle devant elle. Auditive elle entend les paroles prononcées et Kinesthésique elle sent encore son fils lui secouer le bras, un poids au niveau du cœur.
Quand elle se focalise sur la scène  elle est incapable de mouvement  dans son corps  comme tétanisée
Émotionnellement c'est l'incrédulité et déni.
Au niveau du mental elle évoque " quel gâchis ".
Quand elle  prête  nous disons la phrase
Je suis Origine
Puis mettons les mains superposées sur le premier Dantian
Je reprends mon pouvoir et je libère l'énergie imbriquée dans cette représentation
Elle reste longtemps sur le premier Dantian et puis au bout d'un moment le corps se détends et change de position.
Second Dantian
les mains superposées sur le cœur nous disons la phrase
Je lâche toutes identifications et attachements à cette représentation et tout ce qu'elle représente pour moi.
Là également il faut un long temps avant que le corps exprime une respiration plus profonde.
Troisième Dantian
Index majeur sur le troisième œil  et nous disons la phrase
Je génère de l'ordre et de la cohérence en moi par rapport à cette représentation et tout ce qu'elle représente pour moi.
La réaction du corps est plus rapide.
Je lui demande ce qui a changé
Elle semble étonnée
de n'être plus activée de la même manière  elle entend encore des paroles mais c'est plus distant d'elle
Elle exprime que ce qu'elle entend :
C'est la similitude des paroles de son fils et celles de son ex conjoint lors de leur séparation.
Alors nous refaisons une ronde de TAI sur ce qui est.
Je lui pose les méta-questions par rapport à ce qui reste.
Est-ce que la représentation est uniquement Auditive ?
Elle est visuelle aussi,  en couleur.  C'est entendu par une seule oreille.  Le son est fort. Elle se sent écrasée dans son corps , oppressée dans sa poitrine.
Quand elle est en contact avec cette représentation,
pour le corps c'est l'écrasement,
au niveau émotionnel elle ressent du chagrin et
au niveau du mental c'est un point douloureux dans la tête.
Quand elle est prête à faire une nouvelle ronde de TAI,
Je l'invite à poser de nouveau ses mains superposées sur le premier Dantian et nous prononçons la phrase
Je reprends mon pouvoir et je dissous la structure de cette représentation Auditive et visuelle.
Respiration plus ample
Nous déplaçons les mains sur le second Dantian et prononçons
Je lâche toutes identifications et attachements à cette représentation Auditive et visuelle.
Soupir
Nous posons l'index et le majeur sur le troisième Dantian et prononçons la troisième phrase
Je génère la plus grande cohérence en moi par rapport à cette représentation Auditive et visuelle.
Là son front se détends ses épaules s'ouvrent. Elle est moins repliée sur elle même
Sur l'échelle 0   10  elle était à 8 et est maintenant à 2.
Il reste encore des traces au niveau de la poitrine  comme un empêchement de respirer.   Il n'y a plus de voix de paroles c'est calme.
Nous refusons juste une ronde de TAI de plus  sur  cette sensation de ne plus pouvoir respirer.
Elle a l'impression  d'étouffer dans son corps, il n'y a pas d'émotion particulière, 
Mais la pensée " j'ai tout fait"
Elle s'aperçoit là qu'il s'agit d'une croyance.
Elle a la représentation de cette croyance et du coup nous mettons les mains l'une sur l'autre sur le premier Dantian
Je reprends mon pouvoir et dissous la structure de cette croyance.
Respiration plus ample
Les mains l'une sur l'autre sur le deuxième Dantian
Je lâche toutes identifications et attachements à cette croyance.
La respiration plus ample à besoin de temps pour arrivée  elle déclenche presque  un soupir.
L'index le majeur sur le troisième Dantian
Je génère la plus grande cohérence en moi par rapport à cette croyance.
Là ce sont les doigts qui glissent seul sur un visage apaisé.
Il n'y a plus rien qui empêche la respiration.
Je peux faire la séance énergétique à la suite des passages de TAI.
Son corps retrouve
son ouverture de cœur,
sa présence à elle ,
sa capacité de prendre soin d'elle.

Elle repart  esprit apaisé, droite, grandie avec sa canne à la main.

Catherine V.