Séance TAI avec une jeune maman.

Le couple a attendu longtemps cette grossesse. Le jour de l'accouchement les choses ne
se passent pas comme elle le souhaitait. Maintenant la petite fille approche de sa première année mais pour sa maman la pensée d'évoquer l'accouchement est encore difficile, il lui semble qu’on lui a “volé son accouchement.
"Je me sens déconnectée de mon bébé. Quelque chose me sépare d'elle. ”
La maman évoque les longues heures de contractions douloureuses, sa fatigue et surtout son inquiétude pour le bébé car la fréquence cardiaque baissait.
Une césarienne a été pratiqué en urgence, sédatée, elle na plus pu que subir les événements. Je lui propose de pratiquer TAI sur justement ce quelle évoque car les images sont là.
Je lui demande quand elle se remémore ses images, si elle les voit ou si elle les ressent. Entend t-elle des voix la sienne celles des autres ?
Si oui, est-ce quelle entend d'une oreille où en stéréo ?
A t-elle des ressentis dans son corps ?
Une fois qu'elle a les coordonnées spatio-￾temporelles de la scène je lui demande
- Quelles sont les réactions au niveau du corps ?
[| y a une absence de quelques chose - au niveau émotionnel ?
De l'énervement, du chagrin
- Et au niveau mental ?
De la distance, c’est peut-être là la cause de la déconnection d'avec mon bébé...
- Je lui demande si elle a toute la représentation et les réactions.
- Oui.
Nous pouvons commencer le premier passage de TAI
Je suis Origine
Les mains superposées l'une sur l'autre,
sur le premier Dantian, ventre :
Je reprends mon pouvoir et libère l'énergie imbriquée dans cette représentation.
Puis sur le second Dantian, cœur :
Je lâche toutes identifications et attachements à cette représentation.
Puis l'index et le majeur sur le troisième Dantian troisième œil nous prononçons la phrase
Je génère de l'ordre de la cohérence en moi par rapport à cette représentation.
Après le troisième baillement, elle exprime spontanément ce qui a changé dans la représentation
|l y a eu de la colère contre elle dans le ventre avec le sentiment de n'avoir pas été capable de mettre au monde son enfant.
Puis la prise de conscience de « Je me réveille, ma fille arrive. On me recoud je peux cicatriser de ma blessure affective. » Elle est souriante.
Mais
Une autre représentation arrive celle d'une infirmière qui pour elle manquait de pédagogie pour l'aider dans les conseils d'allaitement. Sa représentation est, que cette personne la culpabilise parce que son bébé perd du poids alors qu'elle la mets au sein quasiment en permanence. Mais la
montée de lait tarde à se faire elle a bien la représentation de la scène visuelle Auditive Kinesthésique
C'est comme ci l'infirmière était dans son corps à elle pour lui dire ce quelle ne faisait pas bien.
- Je lui demande quelles sont les réactions de son corps quand elle est focalisée sur cette représentation. Elle se sent envahie submergée elle n'a plus l'impression de s'appartenir.
- Et au niveau émotionnel
Envie de pleurer, une grande tristesse
- Que ce passe t-il au niveau mental ?
De la confusion, de la perte de confiance en soi, mise en doute de son savoir faire naturel.
Nous faisons le second passage de TAÏ sur cette représentation.
Premier Dantian :
Je reprends mon pouvoir et libère l'énergie imbriquée dans cette représentation
Second Dantian :
Je lâche toutes identifications et attachements à cette représentation
Je génère de l'ordre de l'harmonie et de la cohérence en moi par rapport à cette représentation.
Elle exprime “Je sais quand mon enfant a besoin de moi. Je sais ce dont mon enfant
a besoin.
Je lui demande si l'infirmière est encore là, la tristesse.…?
Il n’y a plus rien c’est parti ça n’est plus là.
Elle se sent à l'écoute d'elle, de sa fille.
Je lui demande où est le quelque chose qui la séparait de son enfant.
Il n’y a plus de séparation, ma fille a accès a moi, j’ai accès à elle et elle a son espace, j’ai le mien. C’est bien comme ça.
Nous disons la quatrième phrase
Les mains sur le deuxième Dantian
J'harmonise tous mes systèmes à ce nouveau niveau de conscience.

Catherine V.