Au printemps 2010, après un an et demi de recherches, on m’a trouvé un cancer du côlon ascendant. Avec les différents tests, ils avaient diagnostiqué un cancer du troisième degré et six sur douze ganglions lymphatiques atteints.
En attendant d’être opéré je me suis soigné avec diverses méthodologies, y compris le yoga et la méditation comme je suis un professeur de yoga, et aussi avec l’homéopathie.
Pendant ce temps, après avoir lu ton livre sur l’EFT, je me faisais des traitements quotidiens pour arriver à l’équilibre et à la guérison.
Un jour d’août 2010, pendant que je faisais le traitement d’EFT, je me suis senti manqué, je me suis allongé sur le canapé et suis allé dans un état altéré de conscience, je me suis trouvé dans le ventre de ma mère, j’ai senti toute sa souffrance et inquiétude.

J’ai particulièrement perçu son idée d’avorter parce que mes parents vivaient alors dans une grande pauvreté et étaient très inquiets de ne pas savoir comment me nourrir.
J’ai ressenti des émotions de mort, de non-reconnaissance, de rejet.
Après un certain temps, je me suis remis et j’ai pleuré pour plusieurs raisons.
J’ai demandé à ma tante, sœur de ma mère qui vivait alors à la maison avec nous, et elle m’a tout confirmé, je lui ai demandé pourquoi ma mère avait changé de taille en 2005.
En septembre, je me fais opérer à l’Institut des tumeurs de Milan, en refusant la chimio et la radiothérapie.
Après quelques semaines arrive le rapport de la biopsie, résultat, tumeur de second degré et aucun ganglion atteint.
Bien sûr, j’ai fait toutes les vérifications de routine, et aujourd’hui, après 14 ans, je vais bien.
Merci Andrea pour ce que vous donnez au monde entier.

Carmine Benintende